Rechercher :

Identité

Imprimer la page

TERRITOIRE

Saint-Jean-le-Blanc s’étend sur un territoire de 766 hectares (7,66 km2), avec une distance maximale approximative de 3 km d’Ouest en Est et de 4,5 km du Nord au Sud. Un territoire pourvu de nombreuses pistes cyclables. Longueur de voirie : 32,787 km. Altitude : de 95 à 100 mètres.

Nom des habitants: les Albijohannicien(ne)s.
Population totale au 1er janvier 2017 : 8 505 habitants
 

 

 

  

PARTICULARITES

Située au cœur du Val-de-Loire, lequel est classé La loireau patrimoine mondial de l’UNESCO, la ville de Saint-Jean-le-Blanc, dont l’existence remonte à plus d’un millénaire, bénéficie d’une situation géographique privilégiée avec la ville d’Orléans, capitale régionale, puisqu’elle en est limitrophe. Autre attrait, la Loire qui la borde « dernier fleuve sauvage d’Europe ».

 

 

 

EQUIPEMENTS PUBLICS

Avec un collège, trois salle arts martiauxécoles élémentaires, deux écoles maternelles, deux gymnases, une école municipale de danse, une salle d’arts martiaux, un stade de football, une salle de sports, un tennis couvert, deux courts de tennis, un terrain multisports, un bassin d’apprentissage de natation, une école municipale de musique dotée d’un auditorium, une bibliothèque, un observatoire astronomique, une salle des fêtes, un espace scénique, une salle polyvalente, une salle de réception (annexe du Château), un kiosque multi-activités, une maison de la petite enfance, un centre de loisirs pour jeunes enfants, deux squares avec jeux,  des terrains de boules, la ville de Saint-Jean-le-Blanc séduit autant les actifs que les retraités. Pour preuve, plus de 30 associations totalisent un peu plus de 3 500 adhérents.

  

VILLE FLEURIE

Saint Jean Le Blanc Ville FleurieSaint-Jean-le-Blanc est classée « ville fleurie », avec la distinction « trois fleurs ». Les fleurissements de printemps, d’été et d’automne sont remarquables et souvent primés. Deux temps forts : les chrysanthèmes et les décorations de Noël.

Voir un patchwork de couleurs ICI

 

 

 

 

 

 

 

LE CHâTEAU ET L’ART

ChateauSitué dans un parc arboré, rue Demay, le Château accueille toute l’année sur 3 niveaux des expositions artistiques. La commission des affaires culturelles organise chaque année une exposition (peinture, sculpture...) afin de promouvoir l’art sous toutes ses formes. Connu et reconnu par le milieu artistique, le Château (demeure bourgeoise pleine de charme) est un lieu d’exposition prisé et privilégié dans l’agglomération orléanaise. Nombre d’artistes de la couronne parisienne apprécient également ce haut lieu d’expression artistique. 

 

 

 

  

L'ESPACE SCENIQUE

Doté d’une surface de 350 m2 pour une salle de 194 places (plus 6 espaces pour fauteuils handicapés), l’Espace Scénique, accolé à la salle des fêtes de Montission, offre aux organisateurs de récitals, concerts, pièces de théâtre, contes, spectacles de danse, etc., une scène de 85 m2.
Equipé d’un vidéoprojecteur et d’un écran, il peut également servir aux écoles pour des projections cinématographiques et accueillir des conférences.
A noter que 300 m2 de panneaux photovoltaïques font de ce lieu inauguré le 25 janvier 2013, un bâtiment à énergie positive.

 

LE KIOSQUE

Inauguré le 25 mai 2007, le kiosque situé dans le parc du château - dont la paternité est à attribuer au Maire Jackie Zinsius - est devenu, en quelques années seulement, l’un des éléments emblématique de l’identité de la ville.
Prisé des habitants pour l’organisation de vins d’honneur lors de fêtes de famille, des associations, des écoles, de la crèche, du centre de loisirs et des organisateurs de manifestations festives, il offre un bel espace couvert dans un cadre bucolique.

 

 

 

 

L’ANNEXE DU CHÂTEAU

Rénovée dans son style originel, l’annexe du château, permet aux habitants ou associations, via ses deux salles distinctes, d’y organiser, depuis plus de 10 ans, buffets, assemblées générales, etc. Fort appréciée de surcroît pour l’organisation de manifestations culturelles, cette demeure de caractère met en valeur les œuvres d’art.

 

 

  

 

LE BLASON

BlasonPendant très longtemps, la paroisse de Saint-Jean-le-Blanc fit partie des fiefs des Ducs d’Orléans « fils de France » qui portent les armes de France : trois fleurs de lys d’or (jaune) posées sur un fond d’azur (bleu), mais qui sont « brisées » par un lambel à trois pendants d’argent (un lambeau de drap blanc) car ils ne sont que fils, frères ou oncles du Roi. Sur le blason albijohannicien, le lys d’or posé en pointe a été remplacé par un Agneau Pascal. Contourné d’argent, l’agneau est blanc et regarde en arrière, car il observe la bannière d’Argent sur laquelle est dessinée la Croix Rouge des moines-chevaliers du Mont de Sion. A leur retour de Jérusalem, à la fin des croisades, certains vinrent s’installer à Saint-Jean-le-Blanc sur une terre qu’ils appelèrent le Mont de Sion, devenu au fil des siècles « Montission ». Enfin, en travers de l’écu, on note la présence d’une fasce ondée d’argent, dont la forme ondulée et sa couleur d’argent (blanche) rappelle l’élément liquide que représente la Loire. La Loire omniprésente dans ce val qu’elle a fertilisé, mais qui est aussi une menace en termes d’inondation.    

 


LA STATUE

Statue place de l'égliseLa statue de la place de l’Eglise, "L’enfant et l’aigle", (l'aigle est en réalité un circaète Jean-le-Blanc), est une œuvre du sculpteur Daniel, qui a été inaugurée le 11 novembre 2002 par Paul Viart, Maire du Conseil Municipal des Jeunes.
La ville doit  particulièrement cette oeuvre à André Boulard, alors 1er adjoint et chargé de la culture sous le mandat du Maire Jean-Louis Chansou .

 

 

 

 


 

 

 

LE JARDIN DE ROSES

Le Jardin de roses a été inauguré dans le parc du Château le 22 septembre 2012.

D’une surface de 1 100 m2, il possède 400 rosiers répartis en 65 variétés et intègre l’ancienne serre adossée.

En outre, une fontaine réalisée par le sculpteur François Lavrat, complète ce tableau « parfumé » depuis le 21 juin 2013.

 

 

   

 

 

L’ILE CHARLEMAGNE

Ile CharlemagneSituée sur le territoire de la ville de Saint-Jean-le-Blanc, la base de loisirs de l’Ile Charlemagne dispose d’un plan d’eau de 28 ha et un site boisé aménagé de 42 ha. Pêche, canoë, jogging, balade à vélo, jeux d’enfants, etc., chacun peut s’adonner à ses loisirs préférés.


Voir l’histoire de l’île ICI
 

 

 

 

 

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques de navigation.

En savoir plus